Forum de discusion sur les parties de JDR organisées sur Brest
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Idée de monde - G2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riddle
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 210
Localisation : Non loin du rond point de la place Strasbourg
Date d'inscription : 03/06/2006

jeux maîtrisés
jeux maitrisés:

MessageSujet: Idée de monde - G2   Ven 16 Juin - 22:03

G2

Le bois de la porte travaillait pendant un cours laps de temps. A la seconde tentative la porte s'ouvrit dans un long grincement plaintif. Le poids du temps avait gonflé le chêne et la serrure s'était grippée. De l'ouverture une lumière troublait l'obscurité, découvrant une pièce en contrebas voilée de dentelles, vestiges de zélées petites tisseuses.
Il entra et parcoura la pièce du faisceau de sa lampe torche. La poussière se mêlait à l'odeur du vieux cuir moisi et de la cire qui y régnait. C'était une antique pièce, vestige d'une époque lointaine. La lumière s'arrêta au centre, dévoilant un ancien bureau tout en bois "parfait état de conservation" pensa-t-il. L'escalier achevait son périple à quelques centimètres du bureau. De grandes bibliothèques étaient apposées contre chacun des murs. Chacune d'elle montrait un anachronisme ; un "Eredian Void Device". Dispositif qui permet de créer le vide dans un objet hermétique dont le but est de protéger son contenant. Il pris appui sur le fauteuil, peu rassuré au début, plus confiant ensuite. Il s'y assit.
Le plafond de la pièce s'illumina comme des petites LED mobiles, imitant le déplacement du ciel avec ses étoiles au cours du jour et de la nuit. Même étant enfant il avait été séduit par ces mécanismes d'une autre époque, d'un autre temps. Et il se souvint.
****************************************************
Il courait dans la plaine d'herbes folles et rouge. S'amusant avec Brakda, le gros Neddok. Il n'avait que quelques années, il ne savait plus combien… Peut être six.. Huit tout au plus. Il avait du mal à grimper sur le chien pour le monter et parcourir quelques mètres sur son dos. Brakda était un Neddok. "Après l'Avènement, tout avait changé" lui racontait son grand oncle Mediens.
"Avant il n'y avait pas de Neddok, mais des chiens plus petits. Les Ulmars et les Kesswals étaient unis sous une même bannière mais divisés en couleur de peau, en ethnies.
"C'est quoi les éthnies ?"
"Chacun transmet ses connaissances à ses enfants. Mais aussi sa façon d'être avec soi-même et avec les autres. Cette connaissance transmet tes valeurs, tes principes, ce qui va te construire aux yeux des autres et de toi-même. Les valeurs sont des choses qui sont pour toi importantes, tes principes sont les règles que tu t'accordes pour conserver ces valeurs. Enfin tes principes te permettront de ne pas t'éloigner de ce tu désires être ni des règles du monde que tu foules."
****************************************************
"C'est bien loin tout ça, j'ai subis la loi des Kesswals. Maintenant je peux m'accorder de dire que j'en suis devenu un. Les années d'éducation m'ont noyé dans un flot de lois et de conditionnement. Ici, je sens renaître, j'ai l'impression que je sens à nouveau mon passé et qui j'étais. C'est dans son dernier souffle que Mediens Walloron a exprimer le souhait que j'obtienne ses possessions, ce pourquoi j'étais ici. Dans son immeuble qu'il possédait, il avait réussi à recréer cette pièce dans le sous-sol. Cela avait sûrement du coûté très cher, le bois est un matériau luxueux".
Puis un souvenir lui vint, il arrêta de errer dans son passé pour se concentrer sur un vestige d'un court moment. "Souviens toi de ce moment", lui avait il dit et il avait placé un objet dans un globe terrestre en bois. Le faisceau revint en arrière pour dévisager l'escalier et aperçu le même globe terrestre sur laquelle la rampe terminait sa route. Il s'en approcha et ouvrit la boule. Une étrange clef s'offrit à lui. " Tu devras la prendre lorsque je ne serai plus, alors tu seras le gardien et tu devras te montrer fort, très fort.". Il enleva un vieux bout de papier qui entoura la clef :
"Je suis sincèrement désolé. J'ai du sacrifier une partie du trésor maudit que tu devais garder loin des Newas. J'ai consciencieusement choisi les objets les moins dangereux mais j'ai aussi répertorié leur nom dans les étoiles. Il est nécessaire que tu récupères ces reliques, et impératif. Mais avant tout, prépare-toi à affronter le monde dans sa réalité. Les livres du passé sont présents ici, et nourris toi de ce savoir. Je me fis à toi."
Il lâcha le morceau de papier comme s'il avait pris un coup de massue sur la tête. Tant de choses se bousculèrent dans sa tête et se souvins de ces cours de danse étrange qu'il avait apprise. Ou des étranges fréquentations quand il surprenait son grand oncle en compagnie des Lonoos. Ces étranges créatures humanoïdes dont leurs formes étaient parentes avec des animaux, créatures primitives qui peuplaient autrefois le monde. Très puissantes et aussi très imprévisibles.
"Nous autres Kesswals, nous vivions autrefois en clan. Certains commercent avec les Newas, des êtres de métal – mon oncle les traitait souvent de droïds lorsqu'il s'énervait à leur égard. Nous pouvons avoir chacun un pouvoir différent les uns des autres. Certains sont destructeurs, d'autres plus défensifs. Je n'ai pas hérité de pouvoir. Mais ma sœur en eu trois, malheureusement pour elle fût tuée par les Ulmars. Elle pouvait créer et contrôler ses rafales d'énergie, absorber l'énergie des autres. Ils n'ont aucun pouvoir si on les croit, mais ils ont la technologie. Une technologie d'asservissement, de conditionnement contre les autres peuples. Ce qu'ils ne peuvent créer ils l'obtiennent en utilisant les autres. Ils sont la race Souveraine. Pour la plupart ils sont fous, mais savants. L'Education est un système qui fait travailler le cerveau pendant son sommeil. Un apprentissage qui ne prend pas beaucoup de temps et utilise l'inactivité du corps. Mais ils ont oublié que l'esprit doit se reposer aussi, le contrecoup et la folie. Ce qui m'a conduit ici. Je suis un Questor. Celui qui mène des enquêtes afin de nettoyer les intrus dans la cité, ils peuvent être entré clandestinement, ou être mené par des organisations criminelles, ou encore des fous qui le sont trop devenus. Je comprends pourquoi il m'a choisi, j'ai mes entrées. D'ailleurs va falloir que je pense à renouveler ma carte de bibliothèque CIV."
Il alla près du bureau. Il fit un signe selon un schéma bien particulier en se tenant face aux étoiles qui ne cessaient leur route. Une porte fit son apparition au milieu de la pièce légèrement oblique. Il l'ouvrit en silence laissant pénétrer une lumière vive et entra.
Entouré de la plaine de son enfance… L'herbe rouge, et le ciel éternellement blafard souvent gris, et les barrières pour le champ de force le permettant d'isoler de la vermine. Son grand oncle appelait cette espèce ainsi. Des créatures dans des cuirasses souvent foncées, aux couleurs très claires et iridescentes. Certaines pourvues d'une multitude d'organes, de membres et très hostiles.
"Elles étaient parfois notre viande, parfois nous étions leur encas. C'est pourquoi les cités des Ulmars étaient si hautes dans le ciel pâle Elles étaient si lointaines, si inaccessibles. Mais ma famille avait réussie à m'y installer, sous la tutelle de mon grand oncle. Il était déjà vieux et les Ulmars auraient refuser de me laisser entrer accompagné d'un adulte valide sans en payant le prix. Ma sœur en avait déjà fait les frais. "
Son esprit revint dans son corps et ses yeux papillonnèrent quelques instants. Puis il effectua un nouveau signe. La pièce révéla alors des objets étranges. Les millénaires qui le séparaient lui de la naissance des objets éveillèrent en lui la mission qui lui avait été confiée. Les garder et chasser celles qui existaient par le monde. Des objets pouvant effectuer de douloureux déséquilibres par le monde.
L'Eclat de Mienael, est un vitrail qui fût fait par un artisan qui représentait une femme qu'il aimait mais d'ascendance plus noble. Son amour était grand. Aussi par passion il modifia les traits de l'ange pour qu'il ressembla à sa bien aimée. Le vitrail fut brisé et lui brûlé. Cependant lorsqu'on approche l'un des morceaux du vitrail à la flamme et que l'on pense très fort à quelqu'un ou quelque chose ; le vitrail montre l'objet ou la personne et son environnement immédiat ainsi que le son. Dans la légende, on raconte que Mienael aussitôt après que le vitrail soit brisé, chue dans les escaliers et ses os s'étaient brisés comme du verre.
Riddle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riddle
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 210
Localisation : Non loin du rond point de la place Strasbourg
Date d'inscription : 03/06/2006

jeux maîtrisés
jeux maitrisés:

MessageSujet: G2 - Compléments   Ven 16 Juin - 22:35

Il faut bien comprendre que le monde de G2 est une approche beaucoup plus sombre d'un monde post apocalyptique.

J'ai voulu faire un mélange cohérent et qui peut utiliser à la fois des super-héros sans être en collant et l'aspect inquiétant du pouvoir corrupteur, quelque soit le pouvoir que l'on possède, il corrompt.

Le monde est réellement divisé par un peuple dont la plupart a subit des mutations psychiques (pour les Ulmars - des pouvoirs essentiellement psychiques, on retrouvera des "démons" qui peuvent envahirent et posséder un corps), morphologiques (Lonoos - des pouvoirs essentiellement physiques qui seront dignes de déchirer le métal à mains nues ou de faire voler des camions), technologiques (Newas - le contrôle de robot, de technologie et la création d'armure mécanisée), des énergies et les climats (Kesswals).
La vermine est celle qui empeste et qui véhicule le sillage des hommes à l'origine (l' " unification des Ulmars et des Kesswals"). Rats, maladies, insectes...

La magie aura sa part du gâteau mais pas dans le sens Donj' mais plutôt Cthulhu, dangereuse et puissante mais pas forcément à l'avantage de l'invocateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Idée de monde - G2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'animal le plus dangereux au monde...
» Riesling du monde!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Championnat du Monde Mah-jong
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conteurs du Ponant - Forum :: L'Arbre Elfique :: Matériel utile-
Sauter vers: