Forum de discusion sur les parties de JDR organisées sur Brest
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La religion à Théa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meumeu
Pretre(sse) d'Avalon
Pretre(sse) d'Avalon
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 29
Localisation : brest - 4 Moulins
Date d'inscription : 15/11/2006

jeux maîtrisés
jeux maitrisés:

MessageSujet: La religion à Théa   Dim 1 Juil - 18:16

LE MESSAGE ET SON MESSAGER
Le Créateur est là, tout autour de nous ; son visage se cache dans ses oeuvres
- le Livre du Prophète, volume I, verset 7.

Le message délivré par l’église du Vaticine est simple : Le Créateur a conçu le monde comme une énigme que l’Homme doit résoudre. Plus l’humanité s’approche de la solution de l’énigme, plus elle s’approche également de l’esprit de son créateur.

LE PREMIER PROPHETE (2AV)
Le message du créateur fut révélé pour la première fois il y a 1600 ans de cela, par un personnage mystérieux que l’on appelle le premier prophète. Il enseignait que les vertus premières de l’homme étaient son intelligence et son libre arbitre, deux dons qu’il était seul à posséder au sein de la création. Il enseigna également que la sorcellerie souillait la sainteté de la création et que le Créateur la considérait comme une abomination. Un an après ses premiers prêches, il connut une fin violente. Il fut torturé à mort pour crimes contre l’empire. Avant de mourir, il prédit que trois autres prophètes viendraient après lui, chacun avec son propre message et sa propre mission. Le message du prophète se répandit, principalement grâce aux manigances politiques qui agitaient alors le vieil empire sur le déclin. La foi du prophète devint bientôt la religion officielle de l’empire et, en l’espace de trois siècles, elle était l’une des puissances majeures de Théah.

LE DEUXIEME PROPHETE (300-333 AV)
Le Deuxième prophète arriva d’orient. Sa peau brune et ses yeux noirs en effrayèrent plus d’un, mais sa voix était aussi puissante que celle de son prédécesseur. Le Deuxième prophète ne parla pas de paix mais de séparation. Il expliqua que la société était devenue trop corrompue et que les fidèles devaient la laisser derrière eux. Il ne parla pas d’harmonie et de paix, mais de protection. Lorsque le deuxième prophète entama son grand pèlerinage, il fut, ainsi que les fidèles qui l’avaient suivi, tué par des opportunistes et des fanatiques de l’empire du croissant.

LE TROISIEME PROPHETE(972 - 1032 AV)
Le troisième prophète vint bel et bien porteur d’une épée forgée de feu pur et sépara les justes des injustes. Dès son apparition en Castille, le troisième prophète ourdit un complot politique qui lui permit d’évincer du pouvoir les membres de la noblesse dont le sang était corrompu par la sorcellerie., pour les remplacer par des familles au sang vierge de toute corruption. Il proclama que ceux du croissant étaient les infâmes assassins du second prophète et qu’ils devraient tous finir dans une fosse commune. Il déclara que la Castille était le nouveau lieu saint de l’Eglise du Vaticine, déclaration qui mit immédiatement le feu aux poudres entre la Castille et la Vodacce. Une fois assis en Castille, le troisième prophète s’attela à restructure l’Eglise en se fixant la recherche comme priorité. De plus, il créa l’inquisition pour enquêter sur la sorcellerie et les sorciers. Le temps passa et le zèle que mettait cet ordre à s’acquitter de sa tâche dépassa même les espérances du troisième prophète. Il mourut dans son lit à l’âge de 60 ans.

LES CROISADES
Durant plusieurs siècles, l’église porta l’étendard de la guerre sainte contre l’empire du croissant et étendit son influence en direction de l’Est. Lorsque la ville qui avait vu naître le deuxième prophète tomba enfin, un groupe de chevaliers qui avaient pris part au siège firent serment de vouer leur vie à la protection des chemins de pèlerinages qui menaient au lieu saint. Les Frères de l’ « Ordre Saint des Pauvres chevaliers du prophète » comptèrent parmi les personnes les plus admirées au monde. Mais en 1312, ils furent convaincus d’hérésie et anéantis en punition de leurs crimes abjects. La chute des pauvres chevaliers sonna la fin de l’ère des croisades.

LA REFORME DES PROTESTATAIRES
En 1517, une jeune moine de 28 ans du nom de Matthias Lieber, fit passer un message parmi le clergé de l’Eisen. Il amena ce message devant la diète annuelle qui se tenait en Castille et, en présence du Hiérophante lui même, dénonça le comportement de ses frères et demanda qu’on justifie « Les crimes inqualifiables et la décadence inadmissible de l’église ». Le Hiérophante excommunia Lieber sur le champ et réclama sa tête. Mais Lieber fila à l’Avalonniene et se réfugia en Eisen. Sous la protection de son roi, Lieber utilisa une invention récente, la presse d’imprimerie, pour épandre son message. Il traduisit également le livre des prophètes en bas Eisnör et en fit circuler des copies dans tout le pays. Le « livre de Lieber » était un affront direct à l’autorité du Hiérophante, qui demanda l’extradition de Lieber. L’Eisen refusa. L’église se tourna alors vers la Castille. Le parfum de la guerre flottait dans l’air. Une guerre interne déchira l’Eisen entre 1636 et 1666. La guerre de la croix amena tous les Théans à accepter que le continent soit désormais divisé entre Protestataires et Vaticins. LE CREDO

Article Premier : Un seul vrai Dieu
Nous croyons en un seul vrai Dieu, le Créateur tout puissant, Père du paradis et de Théah, et de toutes les choses visibles et invisibles.

Article Deuxième : Une seule vraie Foi
Nous croyons en une seule église, Sainte et prophétique.

Article Troisième : Le premier Prophète
Et en son prophète ; pour les hommes et pour leur salut, il révéla le message du créateur et prophétisa la venue des trois Prophètes après lui ; Il se livra volontairement à ses ennemis et, pour nous, il endura le martyre sous Augustin Lauren.

Article quatrième : Le deuxième Prophète
Et en son Deuxième Prophète qui portait un bâton ; il révéla le message du Créateur et délivra les hommes du mal. Il fut trahi par les infidèles et, pour nous, il endura le martyre.

Article Cinquième : Le Troisième prophète
Et en son troisième prophète qui portait une épée forgée de feu pur ; il révéla le message du Créateur ; il sépara les justes des injustes ; il ouvrit le chemin de celui qui viendrait après lui.

Article Sixième : Le dernier Prophète
Et en son quatrième prophète qui portera un sablier de justice et dont la venue sera annoncée par des trompettes ; et il éveillera les morts et régnera sur le visible et l’invisible pour des siècles et des siècles.

CITATIONS CHOISIES
Extrême Onction

Puisse theus t'accueillir dans ses bras.
Puisse son étreinte te protéger des griffes de Légion.
Puisse ton âme trouver dans la mort les plaisirs que tu ne pus trouver dans la vie.
Puisse ton âme trouver ce que tu n'eus jamais pour que ton prochain ne manque de rien.
Puissent les personnes que tu as aimées et celles qui t'ont aimé te retrouver.
Puisse Théus t'accueillir et te garder près de lui.
Amen.
Citations

"Le monde est une énigme, mais également la clef de l'illumination"
- le Livre du Prophète, volume I, verset 9.

"Le Créateur est là, tout autour de nous ; son visage se cache dans ses oeuvres"
- le Livre du Prophète, volume I, verset 7.


Source: http://www.cenotaphe.net/index.php?page=jdr7merrel&id=232

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koboldintrepide.ass0.fr
 
La religion à Théa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu’est-ce que la religion averroïste ?
» UterPendragon, Chanoine Consultant en religion
» A propos de la religion dans les RR : brêve présentation
» La Lumière, une religion ? Ou pas
» La Religion aristotélicienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conteurs du Ponant - Forum :: JdR médiévaux-fantastiques :: Les secrets de la 7ème mer-
Sauter vers: